Accueil / Avantages Fiscaux

Avantages Fiscaux

En adhérant à l'AGILA, vous bénéficiez d'avantages fiscaux pour votre activité.

Non majoration de 25 %
de votre bénéfice imposable

Le bénéfice imposable des entreprises non adhérentes d’un organisme de gestion agréé est majoré de 25 % avant d’être soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Evitez cette majoration en adhérant à l’Agila.

Non majoration de 25%

Réduction d'impôts

Réduction d’impôts

Les travailleurs indépendants qui ont opté pour une déclaration au réel ayant un montant de recettes inférieur à la micro entreprise (70 000€ pour les professions libérales et les prestataires de services commerçants et artisans et 170 000€ pour les commerçants) bénéficient d’une réduction d’impôts sur le revenu.

Celle-ci est égale aux deux tiers du montant des frais engagés pour leur tenue de comptabilité, y compris la cotisation centre de gestion, dans la limite de 915€.

Déduction du salaire du conjoint

Pour les adhérents d’associations de gestion agréées, le salaire du conjoint est intégralement déductible. Cette règle s'applique également aux conjoints de sociétés de personnes. On rappelle que cette déduction est subordonnée à la participation effective du conjoint à l’exercice de la profession et au versement des cotisations sociales.

Pour les non adhérents d’associations de gestion agréées, lorsque les époux sont mariés sous un régime de communauté ou de participation aux acquêts, la déduction du salaire du conjoint est limitée à 17 500 €, sous réserve du respect des conditions de déduction mentionnées au paragraphe précédent. Si les époux sont mariés sous un régime autre que la communauté, le salaire du conjoint est intégralement déductible, dans la mesure où il correspond à la rémunération normale du travail fourni.

Déduction du salaire du conjoint

Dispense de pénalités

Dispense de pénalités

Les personnes qui adhérent pour la première fois à une association agréée peuvent exercer, dans les trois mois de leur adhésion, et sous certaines conditions, un droit de “repentir” en signalant spontanément à l’administration les erreurs, inexactitudes ou omissions que comportent leurs déclarations fiscales des années antérieures.

L’exercice de ce droit implique la remise par l’administration des majorations ou pénalités encourues.

Je souhaite devenir adhérent
Gérer les cookies